Série SEH

Centre de recherche du CHUM

Montréal, QC, Canada, 2013

Dans le cadre du projet de relocalisation du CHUM, Fraco a relevé le défi d'accélérer la construction d'un centre de recherche en fournissant un élévateur de chantier à deux cabines pour assurer le transport des personnes et des matériaux. 

Le Centre de recherche du CHUM a constitué la première phase dans le redéveloppement du Centre hospitalier de l'Université de Montréal, dont le nouveau campus sera relocalisé face au Centre de recherche et y sera intégré. Il comprend deux tours de 16 et 6 étages représentant une surface d'environ 68 800 mètres carré.

Au cours des travaux, le site de construction a dû composer avec une importante affluence de travailleurs et de matériaux. A titre d’exemple, plus de 500 travailleurs ont œuvré sur le chantier lors des périodes de pointe. De plus, la construction des deux tours a nécessité 100 000 blocs de béton qui ont été pour la plupart posés à l’intérieur du bâtiment. Afin de faciliter leur approvisionnement sur les étages, les blocs ont été déplacés à l’aide d’un système de levage à poulie d’une capacité de charge de 2 268 kilogrammes. Cela a entre autre permis de ne pas accaparer les monte-charges intérieur et extérieurs. Finalement, quelque 45 000 mètres cube de béton ont été coulé en huit mois.

Les principaux défis du chantier ont été de deux ordres : 1) le temps, qui était très limité pour un bâtiment de cette envergure; 2) l’espace, car le site est exigu et construit dans un quartier résidentiel. De plus, la construction s’est effectuée au-dessus d’une voie de métro et d’une autoroute. Afin d’accélérer l’accès des matériaux aux étages, deux élévateurs de chantier Fraco de la série SEH-6000 ont été installés sur la façade est de la plus haute tour. Le SEH-6000 est muni d’un dispositif d’élévation à pignon et crémaillère. Un système de contrepoids a aussi été retenu pour le projet du CR-CHUM. Les deux cabines ont été montées sur un mât de 87 mètres. Chaque cabine mesurait 3,9 mètres de longueur, offrait une capacité de 2 700 kilogrammes et se déplaçait à une vitesse variant entre 0 et 100 mètres par minute. Seize portes palières ont garanti un accès sécuritaire à chacun des étages. Le système d’accès de Fraco se devait d’être performant et efficace car les deux élévateurs ont été sollicités de 5 h 30 à 19 h 30 et ce, six jours par semaine.